Pourquoi cette démarche ?


PROJET EDUCATIF

AXE PRINCIPAL : Pour les Enfants et Adolescents en situation de handicap Mental.

1.Proposer un accueil Péri et/ou Extra-scolaire.

Les objectifs sont :

- -Permettre à chaque personne de la famille de se recréer une sphère et un espace personnel qui ne n'est pas axés sur l'adaptation de son emploi du temps, quant au retour au domicile de l'enfant.

L'objectif est d'essayer d'impulser une dynamique différente et positive sur l'équilibre du système familial.

- -Créer un lien avec les personnes de la famille sur le lieu d'accueil, en leur permettant, dans un contexte informel, d'exprimer les difficultés qu'ils rencontrent au quotidien par rapport au handicap de l'enfant.

L'objectif de cette écoute attentive sur des questionnements liés au handicap, à l'adolescence, à l'orientation à l'âge adulte, etc... peut permettre d'apaiser certaines angoisses qui peuvent avoir des incidences dans la dynamique familiale. De plus, un retour régulier et précis sur la progression de leur enfant dans nos activités peut permettre d'avoir une perception supplémentaire et quelque fois inattendue de l'enfant.

- -Permettre aux enfants en situation de handicap d'avoir une sphère et un espace personnels, ludiques où ils pourront avoir accès au sport, à la culture, aux loisirs, et aussi peut-être créer d'autres liens sociaux.

L'objectif est de continuer de travailler vers l'autonomie mais dans un autre contexte et avec d'autres outils éducatifs.

 

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

2.Proposer une prise en charge et un encadrement de professionnels spécialisés pour les enfants dont les difficultés ne leur permettent pas d'être intégrés dans les centres de loisirs ordinaires.

L'objectif est que les difficultés liées au handicapé de enfants soient prises en compte et qu'une réflexion se mette en place par les professionnels de l'éducation spécialisée, pour que nos activités soient adaptées au rythme de chaque enfant.

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

3.Constituer des groupes réduits (1 adulte pour 4 enfants maximum).

Objectif d'un accompagnement individualisé.

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

4.Favoriser les rencontres des groupes « classiques » et « spécialisés » par la mise en place de partenariats avec les centres de loisirs locaux. A l'exception des enfants handicapés en intégration scolaire, la majeur partie sont pris en charge en institutions spécialisées et suivent des circuits éducatifs et professionnels parallèles, ne les faisant se rencontrer que très rarement.

L'objectif est de favoriser les rencontres entre ces publics. Le sport adapté ou pas est un moyen, un support mis en place pour que les groupes vivent et partagent des moments forts pouvant créer du lien social.

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

5.Travailler en lien avec les institutions spécialisées. Échange autour de l'enfant ou l'adolescent permettant une complémentarité d'éléments pour peut être avoir une autre vision de lui dans un autre contexte.

L'objectif est le maintien du travail vers l'autonomie en utilisant d'autres outils éducatifs.

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

6.Contribuer à la formation de stagiaires éducateurs spécialisés, éducateurs de jeunes enfants, d'animateurs sociaux-éducatifs, etc..., aux prises en charge spécialisées.

L'objectif est de permettre à tout type de stagiaires d'acquérir de l'expérience auprès d'un public handicapé et ainsi avoir une incidence dans les différents types de prises en charge, qu'elles soient adaptées ou non. De plus, le rôle des stagiaires est de venir remettre en question les fonctionnements par leurs interrogations et ainsi continuer à réfléchir sur ce qui est proposé.

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

7.Utilisation des sports de glisse sur les temps extra-scolaire comme moyen éducatif, (outil) :

- - pour créer du lien social, en se rendant dans les lieux publics où se pratiquent ces disciplines.

L'objectif étant que les personnes handicapées puissent avoir accès à ce type d'activités dites à risques, pratiquées par la plupart des adolescents. C'est aussi permettre une rencontre des publics et ainsi faire que leur présence soit prise en compte comme une normalité sans être stigmatisante.

- -pour travailler autour de l'épanouissement et l'acquisition d'une image positive de soi. D'une part ces sports véhiculent au travers des média et donc du public, une image positive de ceux qui les pratiquent. D'autre part, accompagner une personne handicapée à se dépasser tant au niveau de ces angoisses, que physiquement, peut avoir des incidences sur l'apprentissage de sa confiance en elle. Ce travail se situe donc vers l'accessibilité à l'autonomie car il peut permettre de faire tomber certain blocage et ainsi faire progresser la personne dans ces acquisitions au quotidien.

 

 

 

 

DEUXIEME AXE : SÉJOURS pour les Enfants et Adolescents

1.Proposition de séjours adaptés et classiques :

- - Adaptés pour les enfants et adolescents handicapés mentaux qui fréquentent le centre de loisirs régulièrement mais aussi aux autres dans la région île de France ou des régions proches de nos lieux de séjour,

- - classiques pour les enfants et adolescents en difficultés sociales (enfants placés par les juges des enfants en foyer éducatif ou famille d'accueil) ou sans difficultés aucune et ayant des affinités pour les sports de glisse.

 

2.Proposer une prise en charge et un encadrement de professionnels spécialisés. (objectif similaire au premier axe de travail).

 

3.Favoriser les rencontres des groupes « classiques » et « spécialisés » au travers des activités sportives, de la cohabitation et du partage de la vie quotidienne sur un lieu de séjour commun. (objectif similaire au premier axe de travail). Les Objectifs de ces séjours sont similaires à l'axe principale de notre démarche. Cependant, notre travail autour de l'autonomie est plus approfondi et soutenue en raison d'une prise en charge au quotidien en continue. Notre pratique professionnelle acquise en institution spécialisée sera mise en oeuvre comme lors de transferts pédagogiques, le déroulement des séjours s'étant inspiré de ces modèles. Des compte-rendus seront produits et transmis aux familles ainsi qu'aux professionnels en ayant fait la demande (avec l'accord des familles).

 

 

 

 

TROISIEME AXE : TRAVAIL AVEC LES PARTENAIRES

1.Réalisation de transferts clés en main pour les institutions spécialisées.

L'objectif est de proposer aux professionnels du social, des séjours adaptés au public avec lesquels ils travaillent, avec une prise en compte de leur particularité dans la construction du séjour. Cela leur permet un gain de temps non négligeable dans leur prise en charge quotidienne. En effet, généralement la mise en place de transferts pédagogiques se fait en plus du temps de travail avec les groupes.

 

2.En lien avec les travailleurs sociaux, proposition de travail aux familles vivant avec de faibles revenus ou dans la précarité et qui n'ont pas accès à la culture, aux loisirs et aux départs en vacances. Travaillant en partenariat avec « CULTURE DU COEUR » et ayant l'agrément « BOURSE SOLIDARITÉ VACANCES » du Ministère du Tourisme, nous sommes en capacité de permettre à ces familles d'avoir accès à la culture et aux loisirs gratuitement ainsi qu'au départ en vacances à très moindre coût.

L'objectif est de permettre à tous et comme le reste de la population de découvrir d'autres activités, d'autres lieux et d'autres liens sociaux. L'enfermement de ces familles liés aux difficultés du quotidien, a des incidences sur l'équilibre du système familial à différents niveaux et pour tous ces membres. Le fait de pouvoir explorer d'autres aspect de la vie peut avoir des répercutions quant à la gestion des problèmes au quotidien. De plus les vacances sont des moments privilégiés de détente et de brassage social. C'est une phase de reconstitution personnelle et d'intégration dans la société. (Paragraphe du préambule de la Constitution de 1946 et de l'article 140 de la loi du 29 juillet 1998 relative à la lutte contre les exclusions)


Agrément - Capacité

AGRÉMENT JEUNESSE ET ÉDUCATION POPULAIRE
délivré par la Préfète des Yvelines en date du 09 juillet 2008,

ACCUEIL DE LOISIRS
délivré par la DDCS, Direction Départementale de la Cohésion Sociale (ancienne DDJS),